Les bonnes pratiques dans les entreprises

4. Recourir à l’interprétation simultanée ou consécutive

PartagerPartagerPartagerPartager

Le recours à l’interprétation simultanée est souhaitable pour les réunions qui se déroulent à l’échelle d’un groupe ou d’une région du monde. Cette pratique est assez fréquente chez Accor pour les réunions du comité d’entreprise européen.

Le recours à l’interprétation simultanée ou consécutive s’avère aussi nécessaire lors de négociations. Le dirigeant français d’une PME française dans le domaine des microtechnologies déclare qu’il essaye toujours de parler dans la langue du pays, mais qu’il ne négocie jamais dans cette langue. Il le fait toujours dans sa propre langue avec un interprète, tandis que son interlocuteur parle sa langue et utilise son interprète.

Le représentant en Chine de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris souligne l’importance, pour les entreprises françaises, de recourir systématiquement à un interprète pour leurs rendez-vous avec des entreprises chinoises. Il convient donc d’utiliser les services d’interprétation lorsqu’ils sont disponibles.

Catégories: ,