Les bonnes pratiques dans les entreprises

1. Communication écrite interne

PartagerPartagerPartagerPartager

On entend par communication écrite tout document écrit, quel que soit le support, utilisé pour l’exécution d’une tâche et visé par des dispositions légales qui assurent aux salariés des droits en matière d’usage du français, c’est-à-dire les manuels de référence, les notes techniques, les plans, les devis, les fiches suiveuses, les normes, les procédures de travail, les formulaires, le matériel didactique, les catalogues, etc. La communication sur l’intranet ou dans le journal de l’entreprise sera aussi considérée à ce titre.

De plus, tant les impératifs de performance économique que de cohésion sociale impliquent d’y inclure toutes les autres pratiques qui relèvent de la communication interne, comme l’affichage dans les locaux, les notes, les communiqués, les courriels adressés à tout le personnel en situation de travail, mais aussi les échanges professionnels internes à tous les niveaux de l’entreprise.